Les destinations d’Histoire de Rêver pour cet été !

Chaque année, c’est le même combat : quelle destination choisir pour partir entre amis cet été ?

En plus de prendre en compte les envies et motivations de chacun, un des points primordiaux qui est abordé dans 99,99 % des groupes d’amis : le fameux budget ! Il comprend le transport, l’hébergement, les activités et la nourriture, mais aussi (et surtout) les soirées !

On a décidé de vous donner un coup de pouce afin de vous aider pour choisir une destination où le prix n’empêche en rien de s’amuser et de vous lancer dans des projets de vacances bien méritées !

Voici nos trois coups de cœur chez HISTOIRE DE RÊVER :

1 – LA CLASSIQUE : BARCELONE

Barcelone, pour des vacances d’été, c’est un secret pour personne. Un mélange parfait entre la grande ville festive, le soleil et la plage. Barcelone offre des séjours inoubliables pour tous les budgets. Cependant, on peut vite être perdu dans une multitude d’offres qui se ressemblent mais qui ne se valent pas.

Alors comment choisir ?

Il existe des hôtels qui sont spécialisés dans l’accueil de groupes étudiants, aussi bien au niveau du prix qu’au niveau de l’emplacement, toujours proches des endroits qui bougent dans Barcelone afin de vous permettre de faire le maximum d’activités à pieds.

C’est pour cela qu’Histoire de Rêver est partenaire avec une grande partie de ses hébergements pour vous permettre d’avoir les meilleurs prix même pendant l’été !

N’hésitez pas à nous demander, on se fera un plaisir de vous aider 🙂

2 – LA PEPITE : BELGRADE

On y pense peu ou presque jamais dans nos recherches de vacances mais Belgrade est une ville qui vaut le détour ! Entre ses soirées monumentales sur des péniches le long du Danube, son histoire et ses prix attractifs, Belgrade est incroyable pour tous les étudiants français.

Belgrade est une destination proche de la France et peine encore à voir son nombre de touristes décoller, ce qui lui permet de garder des prix raisonnables notamment au niveau des billets d’avion et du coût de la vie.

Certains la comparent à Berlin, d’autres à Barcelone. Ce qui est sûr, c’est qu’elle est bien la capitale de la fête des Balkans.

Alors convaincus de tester la « capitale qui ne dort jamais » ? 🙂

3 – L’INATTENDUE : RIGA

C’est notre bonne découverte de l’année ! Toute l’équipe d’Histoire de Rêver est conquise par cette ville, capitale de la Lettonie. Au-delà de son architecture et de sa vieille ville, Riga possède un bon nombre de clubs et bars pour toutes les personnalités de votre groupe !

L’avantage qui existe pour une ville de cette taille (environ 180 000 habitants), c’est la concentration de la vie nocturne, qui permet de pouvoir avoir le luxe de faire plusieurs endroits, avec des ambiances différentes, tout en restant dans le même quartier. Le petit plus pendant l’été, c’est que le climat est idéal (environ 20 degrés l’été), ce qui permet d’être à l’aise et de ne pas être asphyxié par une chaleur écrasante, même après avoir dansé toute la nuit 🙂

On vous conseille vivement de tenter l’expérience avec nous !

sascha-israel-607780-unsplash

Le règne de la licorne

Le consortium Unicode est une association à but non lucratif, qui a pour objectif ambitieux de remplacer les codages de caractères existants voire d’en créer de nouveaux. Rien que ça ! Elle répertorie aujourd’hui plus de 1 900 émoticônes… La promotion 2017 peut être considérée comme un grand cru avec ses 69 nouveaux arrivants parmi lesquels le zombie occupe une place de choix ! Il faut donc croire qu’il est représentatif d’un état d’esprit d’une majorité de la population… Car l’idée est bien en effet de remplacer les mots par ces petites figures censées exprimer toute la complexité de nos humeurs.

La technique n’est jamais neutre

Nées du japonais e-moji (le mot-image), elles nous épargnent la pénible de tâche de choisir les mots appropriés, inhibant ainsi notre capacité de réflexion propre à l’espèce humaine. Plus la peine d’envoyer un message de félicitation ou de compassion, d’exprimer notre désaccord ou d’entrer dans le débat ; nous n’avons qu’à appuyer sur un pouce, un cœur, une tête qui pleure ou qui grogne. C’est tellement plus simple !

Serait-ce un hasard si l’émoticône de la licorne, cet animal, (qui plus est, imaginaire) a tant de succès ?

La place acquise par les émoticônes en quelques années est impressionnante ! Tant est si bien que nous n’envisageons même plus de ponctuer nos phrases par autre chose qu’une petite tête jaune, une part de pizza ou un singe qui se cache les yeux. Après avoir rapidement détruit la ponctuation, ces dernières sonnent désormais le glas des mots. Lequel d’entre nous ne s’est pas retrouvé perplexe en lisant un texto vide de toute émoticône ? Comment l’interpréter ? L’autre est-il en colère ? Vexé ? Quel message caché veut il me faire passer ? La panique nous gagne, nous ne savons pas ce que nous avons à nous reprocher, nous accusons le coup, peut-être nous vexons nous à notre tour de ce cruel manque d’empathie de la part de notre interlocuteur…

Heureusement pas de panique, la solution existe ! Et elle s’appelle Swiftkey. Ce petit programme veille expressément à gommer les erreurs de syntaxes ou d’orthographe en remplaçant le mot par une émoticône au moment même où vous le saisissez ! Il est capable de prédire votre style littéraire, en y incluant les petites figures. Sympa non ? Nous étions encore libres de choisir la poule, le pouce ou le ballon de foot ; désormais ils sont directement insérés dans le texte, sans même qu’on ne nous demande notre avis. Ainsi, disparaissent aisément la raison, la réflexion, la nuance, la précision, la différence, et même l’imagination ! A moins que cette fameuse licorne n’en soit en fait l’allégorie ?

Ouf ! Nous sommes sauvés…

Tout ce qu’on ne vous dira pas…

À l’heure des dernières coupes de champagne, des interminables galettes des rois chez Mamy et des files d’attente monstrueuses aux caisses des magasins pratiquant des soldes, on voulait vous proposer un petit tour d’horizon de ce qui va changer en 2018.

Mais comme vous avez l’air débordés par vos partiels, on ne va pas le faire.

Du coup on ne vous dira pas que 2 500 français vont rejoindre en 2018, la cause de Zero Waste France et promettre de ne rien acheter de neuf durant toute l’année pour lutter contre le gaspillage. On ne vous dira pas non plus que l’Ultra violet devient LA couleur Pantone à la mode cette année pour enjoliver la mode, la déco et même votre cuisine.  On ne va pas non plus vous dire qu’après Sully, Clint Eastwood sort un nouveau film retraçant les événements du 21 août 2015 à bord du train Thalys, mettant ainsi en lumière le courage des 3 américains qui ont permis d’éviter une attaque terroriste. On ne va pas non plus vous raconter la petite anecdote qui dit que le réalisateur a invité les trois véritables protagonistes à jouer leurs vrais rôles dans le film !

On a décidé de ne pas vous balancer le super bon plan Brussel Beer Project qui va ouvrir un bar à Paris… rue de Bruxelles ! En 2018 vous ne saurez pas que huit institutions parisiennes vont s’associer pour célébrer les 50 ans de mai 68 ; ni que Big Mamma s’installe à la Station F (les veinards !!) ; ou encore qu’un Apple Store va s’ouvrir sur les Champs Elysées.

Comme on ne veut pas vous empêcher de réviser, on ne va pas vous balancer que désormais 11 vaccins sont obligatoires au lieu de 3 ; qu’un nouveau film dérivé de l’univers de Star Wars va sortir (mais sans Harrison Ford… !!!) ; que pour lutter contre l’obésité infantile, les publicités vont être interdites pendant la diffusion des programmes destinés aux moins de 12 ans ; que les paquets de clopes vont prendre +1,10€ en Mars (le paquet à 10€ c’était pas une blague en fait…) ; que les villes peuvent désormais fixer elles-mêmes les tarifs du stationnement (et des amendes !) ; que le nouveau Smic horaire sera de 9,88€/heure ; ni que la Corse est désormais unifiée en une collectivité unique.

Ce n’est pas la peine de demander, on ne vous dira pas que le prix du carburant va augmenter (comme chaque année non ? ) ; que désormais à l’examen du permis de conduire on va vous demander des notions de premier secours ; que les prix des timbres vont décoller ; que les locations de meublés sur Airbnb vont être limitées à 120 jours par an dans le centre de Paris ; que la sécu étudiante va être supprimée  ; ou que les abattoirs sont maintenant obligés d’installer des caméras dans tous les lieux d’acheminement, d’hébergement, et d’abattage des animaux.

Même si vous nous demandiez des bonnes nouvelles, on ne balancerait pas que l’indemnité de stage passe de 554,4€ à 577,5€ après deux mois consécutifs de stage (ne vous emballez pas non plus !) ; que des nouveaux Vélib ultra stylés débarquent dans la capitale ; que la bourse Erasmus + sera plus élevée de 20 à 70€ par mois par rapport aux montants actuels, en fonction des destinations ; ou encore que les cotons tiges sont maintenant interdits à la vente (euh c’est une bonne nouvelle ça ?)…

Quoi de neuf en 2018

C’est vrai après tout on ne voit pas pourquoi on vous dirait tout ça !