Les destinations d’Histoire de Rêver pour cet été !

Chaque année, c’est le même combat : quelle destination choisir pour partir entre amis cet été ?

En plus de prendre en compte les envies et motivations de chacun, un des points primordiaux qui est abordé dans 99,99 % des groupes d’amis : le fameux budget ! Il comprend le transport, l’hébergement, les activités et la nourriture, mais aussi (et surtout) les soirées !

On a décidé de vous donner un coup de pouce afin de vous aider pour choisir une destination où le prix n’empêche en rien de s’amuser et de vous lancer dans des projets de vacances bien méritées !

Voici nos trois coups de cœur chez HISTOIRE DE RÊVER :

1 – LA CLASSIQUE : BARCELONE

Barcelone, pour des vacances d’été, c’est un secret pour personne. Un mélange parfait entre la grande ville festive, le soleil et la plage. Barcelone offre des séjours inoubliables pour tous les budgets. Cependant, on peut vite être perdu dans une multitude d’offres qui se ressemblent mais qui ne se valent pas.

Alors comment choisir ?

Il existe des hôtels qui sont spécialisés dans l’accueil de groupes étudiants, aussi bien au niveau du prix qu’au niveau de l’emplacement, toujours proches des endroits qui bougent dans Barcelone afin de vous permettre de faire le maximum d’activités à pieds.

C’est pour cela qu’Histoire de Rêver est partenaire avec une grande partie de ses hébergements pour vous permettre d’avoir les meilleurs prix même pendant l’été !

N’hésitez pas à nous demander, on se fera un plaisir de vous aider 🙂

2 – LA PEPITE : BELGRADE

On y pense peu ou presque jamais dans nos recherches de vacances mais Belgrade est une ville qui vaut le détour ! Entre ses soirées monumentales sur des péniches le long du Danube, son histoire et ses prix attractifs, Belgrade est incroyable pour tous les étudiants français.

Belgrade est une destination proche de la France et peine encore à voir son nombre de touristes décoller, ce qui lui permet de garder des prix raisonnables notamment au niveau des billets d’avion et du coût de la vie.

Certains la comparent à Berlin, d’autres à Barcelone. Ce qui est sûr, c’est qu’elle est bien la capitale de la fête des Balkans.

Alors convaincus de tester la « capitale qui ne dort jamais » ? 🙂

3 – L’INATTENDUE : RIGA

C’est notre bonne découverte de l’année ! Toute l’équipe d’Histoire de Rêver est conquise par cette ville, capitale de la Lettonie. Au-delà de son architecture et de sa vieille ville, Riga possède un bon nombre de clubs et bars pour toutes les personnalités de votre groupe !

L’avantage qui existe pour une ville de cette taille (environ 180 000 habitants), c’est la concentration de la vie nocturne, qui permet de pouvoir avoir le luxe de faire plusieurs endroits, avec des ambiances différentes, tout en restant dans le même quartier. Le petit plus pendant l’été, c’est que le climat est idéal (environ 20 degrés l’été), ce qui permet d’être à l’aise et de ne pas être asphyxié par une chaleur écrasante, même après avoir dansé toute la nuit 🙂

On vous conseille vivement de tenter l’expérience avec nous !

sascha-israel-607780-unsplash

Vous êtes déjà partis au WEI en CM2

La classe découverte… parenthèse enchantée de votre enfance, aventure idyllique qui vous a propulsé dans votre vie étudiante, à 10 ans, sans que vous le sachiez. Vos parents pensaient vous envoyer à la découverte de la nature, du patrimoine ou de la culture ? Quant à vous, vous pensiez partir une semaine en vacances avec vos copains ? Vous pensiez partir à l’assaut des châteaux fort, ou à la recherche des marmottes du Parc national des Ecrins ? Ce n’est pourtant pas ce que vous avez vécu. Votre année de CM2 fût celle de votre premier WEI…

 

« L’angoisse de la séparation »

C’était probablement la première fois que vous avez été séparés de vos parents. C’était probablement la première fois que vous vous êtes endormis sans eux, dans un dortoir plein à craquer. C’était probablement la première fois que vous avez fait un aussi long trajet en car, la première fois que vous avez chanté en cœur avec toute votre classe, la première fois que vous avez vu ou goûté autant de nouveautés. C’est aussi la première fois que vous avez été autonomes, la première fois que vous avez dû prendre votre courage à deux mains pour montrer qui vous êtes vraiment, la première fois que vous avez noué de vrais liens avec vos camarades. Vous étiez angoissés à l’idée de quitter le nid familial ?

Pourtant c’est cette classe verte que vous avez tous vécue, qui va faire de vous la vedette du WEI !

 

« Votre première soirée mousse »

C’est parce-que vous avez survécu à votre classe découverte que vous allez vivre un WEI inoubliable. Les chasses aux trésors se transforment en guerre des bus, l’observation des chamois se transforment en concours de selfies, les comptines enfantines évoluent en danses du Limousin, les cours de cuisines régionales se changent en barbecue géant, les concours de saut de rivières deviennent des courses de caddie ou des compétitions du déguisement le plus atypique, les veillées au coin du feu deviennent des soirées mousse. Tout change mais le concept reste le même : on quitte sa chaise en bois ou son amphi et on partage le plus fou de sa personnalité dans l’aventure d’un séjour féérique qui marquera votre vie à jamais.

 

« Comment s’appelait cet arbre avec des épines ? »

Vous êtes rentrés de votre classe verte en vous souvenant plus des défis réalisés et des blagues qui ont eu du succès que des merveilles de la nature que vous avez croisées. De la même manière, vous ne retiendrez de votre WEI, que l’essentiel. Le sommeil en retard s’estompera rapidement pour laisser place à la fierté d’avoir prouvé ce que vous méritez. Vous aurez gagné une place unique dans le groupe auquel vous appartenez. C’est cette place qui vous permettra de vous démarquer !

Soyez fiers d’être étudiants

Il paraît qu’un quart des français a une mauvaise image des étudiants. Il paraît que 39% d’entre eux les jugent «irrespectueux des règles envers les autres», il paraît que 24% leur attribuent des comportements «délinquants», il paraît que 14% de la société considère que les étudiants sont «défaitistes et attentistes».

Mais il paraît aussi que plus de la majorité des français estime que les jeunes sont «créatifs et inventifs», qu’ils «s’adaptent facilement», qu’ils sont «lucides et réalistes» et même «responsables dans leurs comportements». Il paraît que cette majorité considère que vous êtes leur meilleur atout pour l’avenir !

Alors n’ayez plus peur d’être étudiants ! Vous faites partie de cette nouvelle génération d’étudiants connectés, impliqués, ouverts sur le monde, capables de piloter leur parcours, porteurs d’un projet…
Oubliez cette image traditionnelle de l’étudiant que l’on veut vous coller à la peau. Vous faîtes partie d’une génération dont les codes ont changé, à commencer par la façon même d’aborder les études. Il ne faut plus se contenter de suivre un cursus de façon passive, il est nécessaire de faire des choix, de décider quel stage suivre, quelle option prendre, vers quel master s’orienter. Les étudiants que vous êtes sont acteurs de leurs parcours, voir stratèges. Il se renseignent, réfléchissent, apprennent à se connaître, ce qui les obligent à être curieux, informés et proactifs.

« Vous contribuez à la prospérité de la société »

Une fois votre diplôme en poche, vous allez vous insérer dans une société qui vous attend avec impatience ! Vous allez être propulsés dans un monde qui vous déclarera sa flamme pour ce que vous représentez : Capacité d’analyse, esprit de synthèse, organisation de la pensée, clarté de l’exposé, capacité à s’interroger… telles sont les caractéristiques que vos années d’études vous ont permis d’acquérir et qui font de vous l’avenir de tous.

Ces caractéristiques, vous les avez acquises en partie sur les bancs de la fac, certes, mais pas que ! Elles font intrinsèquement partie de votre statut d’étudiant ! Et c’est cela même dont vous devez être fiers et que vous devez cultiver, car ce sont les ressources que vous développez aujourd’hui qui feront de vous les acteurs de demain.
Ne culpabilisez plus d’être jeune ! Exploitez-le.

« La crème de la crème »

Gérer votre association étudiante fera de vous un manageur recherché ; arpenter les OB fera de votre réseau un atout puissant et précieux ; développer des discours impactants pour sortir du lot fera de vous un commercial unique ; organiser les événements de votre école fera de vous un as de la logistique ; passer votre semaine de révision à calculer les notes minimales à avoir aux différents partiels afin de définir sur lequel vous pouvez faire l’impasse, fera de vous un stratège redoutable ; parlementer avec l’administration fera de vous un négociant hors pair ; lancer les hymnes de votre école en plein milieu de la Cafet’ fera de vous un meneur d’Hommes ; alimenter votre répertoire d’excuses matinales vous permettra de booster votre créativité ; se débrouiller avec un budget serré vous permettra sans doute de redoubler d’inventivité et d’élaborer un argumentaire de choc pour votre future levée de fonds ! Alors ne négligez pas cet aspect de votre vie étudiante qui représente toute la puissance de l’impact que vous pouvez avoir sur la société.

Quoi qu’on puisse vous dire, quoi qu’on puisse vous reprocher, n’ayez pas peur d’être étudiants car l’avenir vous appartient. Il sera ce que vous en ferez, et c’est à vous d’en décider, aujourd’hui. Encore des doutes ? Ecoutez l’interview de Jean-Michel Blanquer, directeur de l’Essec qui révèle ici tout le potentiel de votre jeunesse.

Cultivez votre authenticité !

“Jetez-vous à l’eau, créez votre Asso”

Appréciées des recruteurs, valorisées par les établissements, prisées par les étudiants, les associations sont l’un des atouts majeurs des études supérieures. Encore faut-il que ces dernières soient vivantes et de qualité.

Les associations étudiantes sont en effet définies comme un moyen idéal de se familiariser avec le monde professionnel, en touchant du doigt les notions de management, de responsabilité ou encore de gestion de budget. « Pour les élèves, c’est une façon de mettre en pratique ce qu’ils apprennent à l’école. Cela permet d’avoir un terrain d’apprentissage supplémentaire. Une association, c’est une sorte de mini-entreprise », souligne Stéphanie Coquet, porte parole de l’Edhec Business School.

Une expérience associative est un excellent moyen de booster son CV ; la plupart des recruteurs sont très sensibles aux engagements étudiants dans ce type d’organisation. Il est donc indispensable pour tout nouvel arrivant dans une école, de s’investir dans ce qui peut représenter l’une de ses meilleures cartes par la suite, quitte à faire naître des vocations. Quel que soit le type d’association étudiante à laquelle on postule, il est indispensable de bien la choisir afin de pouvoir s’y investir réellement.

Encore plus appréciée que l’adhésion, la création d’association est de plus en plus en vogue ! Elle s’apparente de près à la fondation d’une start-up et c’est ce qui plaît tant aux étudiants, qu’à l’administrations et aux futurs recruteurs. Toutefois créer son association n’est pas chose aisée…

Histoire de Rêver vous dévoile ses conseils d’experts, pour vous faciliter la tâche !

« Choisissez une équipe de choc »

Votre équipe est la vitrine de votre association. C’est celle qui vous donnera l’image que vous souhaitez véhiculer auprès des étudiants. Il est donc indispensable de recruter les bons membres qui vous apporteront les compétences et le talent nécessaire à votre projet. Définissez des rôles précis pour chacun d’entre eux afin qu’ils occupent une place de choix au sein de l’équipe et connaissent les missions précises que vous leur confiez. C’est la base de votre stratégie !

« Ayez un projet ambitieux »

Quel que soit le domaine de votre association, ayez un programme innovant. Il ne s’agit de monter un projet que vous ne pourrez pas mener à son terme. L’important est d’avoir une idée originale, réalisable et convaincante. Démarquez vous des autres associations en proposant des activités inédites. L’essentiel est de repérer les centres d’intérêts qui n’ont pas été exploités pour en faire votre valeur ajoutée.

« Définissez vos objectifs »

Mettez-en place une stratégie précise et fixez vous un but ! N’oubliez pas d’investir votre équipe dans l’élaboration de celle-ci afin qu’elle se sente concernée et engagée. Votre conduite peut évoluer plusieurs fois au cours de l’année mais gardez toujours en tête votre ligne directrice. Cette dernière doit être établie dès le début de l’année afin de déterminer un angle d’attaque pour séduire vos futurs adhérents. Nom, visuels, plan de communication, événements… ne négligez aucun détail.

« Etablissez un lien privilégié avec votre école »

Parce qu’elle sera votre porte d’entrée, votre premier supporter puis votre soutien principal tout au long de l’année, n’oubliez pas d’intégrer votre école et les personnes en charge de la vie associative dans votre projet. Etablissez un lien de confiance avec votre administration. Celle-ci sera alors ravie de pousser votre projet, de vous prodiguer de judicieux conseils, et de vous aider dans les moments critiques.

« Ne négligez pas la partie administrative »

S’il existe de nombreuses formes juridiques pour votre association, la plus courante reste l’association loi 1901. Ce statut vous permettra de gérer en toute légalité votre projet, et de bénéficier de nombreux avantages. Rien de bien compliqué pour la mettre en place, il vous suffit de constituer un bureau, de rédiger vos statuts et de les déposer en préfecture. Retrouvez toutes les démarches sur le site du gouvernement (kit gratuit pour associations). Créer une association loi 1901 vous permet également de faire profiter vos sponsors et mécènes d’une réduction d’impôts !

Réduire vos impôts en donnant aux associations…Un argument de choc lorsque vous souhaiterez les démarcher. Alors foncez, et faîtes décoller votre projet !

« Gérez votre budget »

Il est parfois complexe d’avoir à gérer des budgets importants quand on manque d’expérience, mais il est indispensable de le faire de manière clairvoyante afin de favoriser la pérennité de votre association. N’hésitez pas à vous entourer de personnes compétentes et à demander des conseils autours de vous. Il n’y a jamais de mauvaise question, et mieux vaut prévenir que guérir. N’oubliez pas que vous êtes là pour apprendre !

« Choisissez les bons partenaires »

Quel que soit la nature de votre projet, prenez soin de choisir les partenaires adaptés, c’est à dire ceux qui vous permettrons de faire grandir rapidement votre association. Définissez vos propres critères de sélection, tout en portant une attention particulière à la qualité de la relation que vous pourrez établir ensemble afin de la rendre indispensable et durable. Pour toute question ou hésitation, Histoire de Rêver reste à votre écoute en permanence. N’hésitez pas à nous contacter pour nous dire ce qui vous fait rêver.

Bien entendu, il n’y a pas de recette miracle, de la même façon qu’il n’y a pas d’association parfaite. L’important et de porter un projet qui vous tient à cœur et que vous pourrez valoriser par la suite. N’hésitez pas à vous lancer, et n’oubliez pas « qu’il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites » (Felix Leclerc).